Acquérir une franchise : une question d’étapes

Franchise en étapes

La franchise est un moyen d’être à son propre compte en gardant un filet de sécurité. N’est-ce pas une bonne raison pour envisager en acheter une ?

Supposons que vous décidez acquérir une franchise mais que vous êtes en proie à des doutes. En effet, il existe beaucoup de paramètres à prendre en compte. Un critère mal perçu ou non analysé pourrait vous conduire à faire un mauvais choix. En ma qualité d’expert en la matière, je m’en vais vous orienter sur la démarche incontournable à suivre, depuis l’idée d’acquisition jusqu’à la signature du contrat.

Je vous rappelle avant tout, que vous pouvez devenir franchisé de deux manières. Soit en fondant une nouvelle entreprise sous concession commerciale, soit par la reprise d’une franchise déjà existante. Même si ces deux modes d’acquisition n’ont pas les mêmes implications, une réflexion au préalable de votre situation s’impose.

Puis-je devenir franchisé ?

C’est la première étape : elle s’effectue avant le choix. Ici, vous devez jauger vos capacités financière et managériale face aux risques qui pourraient survenir. A cette étape, vous pourrez décider, afin de partager les charges et les risques, de vous associer à une ou plusieurs personnes de confiance. Vous pourriez même envisager s’ouvrir une franchise en famille.

Un franchisé doit posséder les mêmes qualités qu’un entrepreneur. Si vous pouvez réunir vous-mêmes des fonds à hauteur de 30% du coût global du projet et que vous êtes en mesure de piloter, vendre et recruter alors, vous pouvez poursuivre la démarche et vous intéressez à la partie contractante : le franchiseur.

Qui sera mon franchiseur ?

Après le choix et avant la signature du contrat, vous franchissez la deuxième étape. Bien plus longue que la précédente, elle porte sur le domaine d’activité, l’entreprise et/ou la marque qui s’accorde le mieux à vos aspirations.

En premier lieu, une analyse portera sur les branches dans lesquelles vous aimeriez investir. Tous les secteurs peuvent faire l’objet d’une franchise : les services (restauration, les centres sportifs), les entreprises commerciales (les prêts à porter, les épiceries), les entreprises nationales, les multinationales. En fonction de l’adéquation des exigences du secteur à vos besoins et capacités, vous opterez pour l’activité qui vous convient le plus.

En second lieu, vous devez répertorier les marques qui proposent des franchises et contacter les franchiseurs qui pourraient vous offrir cette possibilité dans leur réseau. Dans ce cadre, le bouche à oreille, le porte à porte, les spécialistes des transactions commerciales, dont je fais partie, et le site du CRA vous seront utiles pour saisir les opportunités d’achat de franchises. Je suis disposé à vous donner ces informations.

En troisième lieu, vous devez faire des recherches minutieuses sur la société qui vous parait la plus avantageuse et réaliser des audits (les motivations du franchiseur, sa situation financière, ses ressources humaines, ses clients).

Et enfin, dans le cas d’une reprise de franchise, le facteur concluant est le prix de vente qui peut être évidemment négocié.

Le prix dépendra du domaine d’activité de la société, de son implantation, de sa date de création et de la cote du réseau auprès du public.

Où installer ma franchise ?

Une fois l’entreprise sélectionnée, et le contrat finalisé, une troisième et dernière étape s’avère indispensable : le choix de l’implantation de votre local.

Ce choix dépendra des clauses définies dans le contrat de franchise. Il pourrait s’agir d’une clause de non concurrence entre le franchiseur et le franchisé ou d’une clause de non proximité.

Le choix de la zone d’implantation dépendra du climat, du contexte économique du pays, de vos goûts personnels et de vos obligations familiales.

Pour ce qui est du local proprement dit, le choix se portera sur la durée du bail, le montant du loyer et le montant du droit d’entrée.

Dans le cas où le franchisé doit reprendre une franchise existante, les tracasseries à propos de la recherche d’un lieu d’implantation ne sont plus d’actualité. Si tel est votre cas, vous bénéficierez d’une structure qui fonctionne déjà : (état financier bien connu, avec des employés maitrisant leur univers et une clientèle bien définie). Vous devrez toutefois vous apprêter à payer plus. Par conséquent, le calcul de la valeur de l’entreprise par une assistance comptable et sa confrontation à votre budget ainsi que le calcul de la rentabilité prévisionnelle de la franchise à racheter sont cruciaux.

En savoir plus :

Pour aller plus vite :

MASTERCLASS OFFERTE

Catégories

Formation : Les Fondamentaux de la Franchise

les fondamentaux de la franchise

Formation : Devenir franchisé

Trouver la franchise idéale

Statistiques du blog

  • 25 655 visites

Inscrivez-vous Maintenant

MASTERCLASS FRANCHISE OFFERTE

Votre vie privée, garantie.