Retranscription automatique de la vidéo

Bonjour et bienvenue en cette formation découvrir la franchise en 30 minutes.

L’objectif de cette formation est très simple.

Il est de vous expliquer rapidement ce que la franchise ?

Comment cela fonctionne et surtout, toutes les opportunités que ça peut représenter pour vous.

Mais ne perdons pas une minute et passons directement au sommaire de cette formation.

Donc, qu’allons-nous voir exactement dans cette formation ?

Dans la première partie, je vous parlerai de la franchise et surtout de cette définition.

Vous verrez qu’il y a plusieurs protagonistes à prendre au commandement de la franchise déjà la franchise en tant que tel.

Mais nous parlerons également du franchiseur et du franchisé qui sont des termes que vous avez certainement dû entendre et nous expliqueront en détail quelles sont leurs particularités et quels sont leurs droits.

Quels sont leurs devoirs dans la partie numéro 2 ?

Nous parlerons des 12 raisons de vous lancer et vous verrez qu’après ce module, vous n’aurez qu’une envie.

C’est vous aussi d’ouvrir votre propre franchise.

Dans la partie numéro 3, je parlerai de notre parcours à ma femme et moi, Tiphaine et moi, en franchise.

Comment nous avons démarré ?

Quelle a été notre évolution et où nous en sommes aujourd’hui ?

Dans la partie numéro 4 nous expliqueront comment la franchise peut changer votre vie en détail et comment, du coup, elle a changé la nôtre.

Dans la dernière partie, je vous donnerai cinq idées de franchises à succès avec des secteurs et des apports financiers bien différents.

Cela vous donnera déjà de bonnes idées si vous aussi vous avez envie de sauter le pas.

Allez, c’est parti pour la première partie de la franchise et sa définition.

Mais tout d’abord, qui suis-je ?

Avant de commencer cette formation, il est important de me présenter.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Geoffrey Warembourg entrepreneur, investisseur et formateur.

J’ai démarré en partant de zéro en 2009 dans le monde de la franchise.

En quelques années, avec ma femme, nous avons pu développer 14 franchises de la même enseigne, développer un grand parc immobilier en parallèle.

Et aujourd’hui, notre souhait est de former tous ceux qui veulent se lancer dans la franchise, dans l’immobilier, dans l’entrepreneuriat ou l’investissement.

En général, je rentrerai un peu plus en détail dans cette formation, sur mon parcours dans le monde de la franchise.

Mais avant toute chose, nous allons passer directement à la partie numéro1, la franchise et sa définition, donc la franchise.

Définition Nous allons parler de la franchise en général, du franchiseur, du franchisé.

Je vous expliquerai les particularités de chacun et comment ces trois éléments fonctionnent ensemble pour réussir dans le monde de l’entreprise.

Vous allez voir qu’il y a pas mal de particularités à connaître et à la fin de ce module, vous serez clairement définie ce qu’est un franchiseur, ce qu’un franchisé, ses droits, c’est de voir comment ces deux protagonistes fonctionnent ensemble dans leur intérêt commun.

Le meilleur exemple pour vous expliquer ce qu’est une franchise, c’est l’exemple de McDonald.

Si vous n’avez pas vu le film, le fondateur qui est sorti très récemment au cinéma, je vous invite à le regarder, car c’est un film qui vous expliquera clairement comment fonctionne la franchise.

Mais rapidement.

L’histoire de McDonald, c’est quoi, ces deux frères aux États-Unis qui réinventent un petit peu le restaurant et qui créent le fast Food ?

Les frères McDonald qui créent le fast food à leur nom ?

Leur concept est simple délivrer un repas chaud bon à base de burgers et frites en un minimum temps donné, puisqu’à l’époque, c’était beaucoup des driving où vous adorerez dans votre voiture et vous étiez servi d’un plat chaud classique en 20 30 minutes et c’était beaucoup trop long.

Ils ont complètement réinventé tous les process et fait en sorte que vous puissiez être directement livrés de façon instantanée quand vous commandez votre menu.

A l’époque, c’était révolutionnaire et leurs restaurant avait un succès phénoménal.

Ça a attiré l’attention de Ray Kroc, qui était à l’époque vendeur à domicile, un VRP pour une marque de machines à réaliser des milkshakes.

Il avait été contacté par les frères McDonald.

Il a rencontré ses deux frères.

Il a tout de suite senti le potentiel énorme de leur concept de restaurant et tout de suite, il a eu l’idée du franchiseur franchisé.

Ça veut dire quoi ?

Ça veut dire de créer un contrat qui permet à d’autres entrepreneurs de copier le même business model que les frères McDonald, mais de le dupliquer et de l’ouvrir sur tout le territoire américain et même à l’international.

Les frères McDonald étaient plutôt réticents à ce développement.

Ils ont mis beaucoup de frein, même s’ils se sont lancés dans l’aventure.

Petit à petit, ils faisaient marche arrière et ils mettaient beaucoup de freins dans la démarche du développement de cette franchise.

Ray Kroc alors décidé de reprendre les rênes de cette entreprise tout seul en rachetant l’intégralité des parts.

Et il a développé un empire que l’on connaît bien aujourd’hui.

L’Empire McDonald, en se focalisant sur le fait de franchisés.

Ses restaurants.

Donc, en gros, pour faire simple.

Un concept qui cartonne.

Vous avez une enseigne, une marque qui fonctionne très bien, qui fait ses preuves.

Vous pouvez le franchisé pour que votre développement soit rapide, pour que d’autres entrepreneurs puissent rejoindre votre équipe entre guillemets et développe votre concept.

Le dupliquent pour avoir une croissance très, très rapide.

Une franchise, c’est quoi exactement ?

C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Premier point une franchise.

Prenez bien conscience que c’est dupliquer une réussite.

C’est tout simplement ça.

Quand vous aurez une franchise, vous copier ce qui fonctionne, c’est à dire que en tant qu’entrepreneur, vous ne prenez pas la tête à réinventer, à tout inventer de zéro à partir de zéro.

Vous regardez simplement ce qui fonctionne et vous le copiez.

Vous ouvrez un point de vente dans une ville où il n’y a pas encore cette franchise, tout simplement.

Ça vous permet de gagner un temps phénoménal et d’optimiser fortement vos chances de réussite.

Numéro 2.

Un concept qui est basé sur le gagnant gagnant.

La relation entre le franchiseur et le franchisé est fait de telle sorte que tout le monde doit y trouver son compte.

Pour le franchiseur, c’est simple si le franchisé gagne de l’argent, il en gagnera plus par l’intermédiaire de ses redevances ou des produits qu’il vous fournit.

Et si vous gagnez bien votre vie avec cette franchise, vous aurez envie de la développer, d’ouvrir un deuxième point de vente.

Troisième point de vente et donc de continuer à développer sa marque.

Dans ce cas-là, tout le monde est content.

Troisième point c’est important aussi de définir que quand vous ouvrez une franchise, vous avez des droits et devoirs.

Vous avez le droit d’exploiter la marque, de vendre les produits, d’utiliser les process dans le cahier des charges, etc.

Mais par contre, vous avez aussi des devoirs à respecter.

Ne pas sortir du cadre de ce cahier des charges, ne pas vendre des produits qui ne sont pas recommandés par le franchiseur.

Ne pas créer votre propre marketing.

Ne pas changer les couleurs de votre magasin, etc.

Etc.

Vous avez quand même un grand champ de liberté d’action.

Par contre, vous avez un cahier des charges précis à respecter.

Mais dites-vous que s’il est là, ce n’est pas pour rien.

C’est que si vous vous respectez, vous allez avoir une entreprise qui cartonne, qui fonctionne très bien.

Point numéro 4 C’est important de savoir de connaître la différence entre une succursale et une franchise, tout simplement une succursale, c’est un point de vente qui appartient au franchiseur et une franchise.

C’est un point de vente qui est détenu par un entrepreneur indépendant.

Donc, souvent, on voit ça dans des endroits prestigieux, comme on va donner l’exemple des Champs Élysées, où les loyers seraient tellement chers qu’un franchisé ne pourrait pas être rentable.

C’est souvent une succursale du franchiseur ou en fait, il ouvre son point de vente pour surtout gagner en notoriété.

Message marketing, prestige.

Par contre, dans des villes de taille moyenne où les loyers sont cohérents, là où le franchiseur aura tout intérêt à laisser la place aux franchisés pour qu’il y ait des affaires rentables et qui continue à se développer, voilà donc bien connaître la différence.

Succursales.

C’est un établissement secondaire du franchiseur.

Les franchises, ça appartient à des entrepreneurs indépendants.

Le franchiseur, maintenant, parlons-en.

Qui est-il ?

Et quelles sont ses particularités ?

Déjà, premièrement, le franchiseur.

C’est le propriétaire de la marque, c’est lui qui détient l’enseigne le nom.

Prenons l’exemple de la boulangerie Paul.

Par exemple, si vous ouvrez une franchise Paul, vous ne serez pas propriétaire du nom de l’enseigne.

Vous ne serez pas propriétaire de la marque.

Vous aurez le droit de l’exploiter.

Par contre, le franchiseur, lui, possède bien cette marque et c’est lui qui a le droit de faire évoluer les produits.

Faire évoluer le message marketing, faire évoluer les couleurs du magasin, faire évoluer les process et le répercuter sur ses franchisés.

Peut-être que quand vous voyez une franchise, vous allez y passer cinq ans en dix ans.

Quand vous allez vendre vos points de vente, vous n’aurez plus rien à voir avec sa franchise.

Mais le propriétaire, lui, sera toujours là et possèdera toujours la marque.

Le franchiseur, c’est celui qui développe son réseau, alors il développe à travers justement les succursales ou les franchises, soit y créer ses propres points de vente, soit il passe l’internet par l’intermédiaire des franchisés.

Le grand intérêt pour le franchiseur ?

C’est en franchissant son concept, c’est de développer son réseau rapidement, donc ça lui permet d’accélérer son développement en passant par l’intermédiaire d’entrepreneurs motivés, tout simplement.

S’il passe par l’intermédiaire d’autres personnes, ça ira évidemment beaucoup plus vite.

Vous, en tant que franchisé, vous allez rechercher le local, employer le personnel, vous allez créer votre société, vous allez lever les fonds auprès des banques.

Bref, vous allez faire ça de votre côté.

Ce que le franchiseur n’aura pas besoin de faire et imaginer ça à l’échelle de plusieurs entrepreneurs.

Le réseau se développera évidemment beaucoup, beaucoup plus vite que si le franchiseur ouvrait lui-même toutes ses succursales.

Point intéressant aussi pour le franchiseur, c’est lui augmente son chiffre d’affaires par son intermédiaire, mais surtout sans augmenter fortement ses charges.

Il développe son réseau, il développe ses points de vente par l’intermédiaire des franchisés, il augmente son chiffre d’affaires, ce que les franchisés lui paient.

Des redevances vont lui acheter les produits à revendre, vont lui acheter des solutions marketing.

Par exemple, il va développer son chiffre d’affaires, mais ce n’est pas lui qui a payé les loyers, ce n’est pas lui qui va payer les salaires, ce n’est pas lui qui va payer le marketing local.

Donc ça lui permet d’augmenter son chiffre d’affaires malgré tout, sans pour autant de monter ses charges.

Donc, c’est une très bonne solution pour se développer à moindre frais.

Parlons maintenant du franchisé, donc peut-être vous dans les prochaines semaines, les prochains mois qui arrivent.

En tout cas, je vous le souhaite.

Le franchisé CQI, tout d’abord, c’est un entrepreneur à part entière.

Gardez à l’esprit que si vous ouvrez une franchise, certes, vous avez des règles du jeu à respecter, mais vous restez un entrepreneur avant tout.

Vous allez prendre des risques, vous allez embaucher vos salariés, vous allez prendre des décisions stratégiques.

Choix du local, campagne marketing local, vous allez gérer votre administratif avec votre expert-comptable, etc.

Bref, vous allez être un vrai entrepreneur.

Donc, pour ceux qui disent un peu que la franchise, ça vous enlève un peu les libertés ?

Non, pour moi, ça met surtout un cadre, un filet de sécurité et ça vous évite de partir dans tous les sens et de mettre en péril.

Moi, en tout cas, en tant que franchisé, je me suis toujours senti un entrepreneur à part entière.

C’est aussi un ambassadeur de la marque en tant que franchisé, vous devez représenter la marque avec laquelle vous allez passer un contrat, c’est à dire vous allez la défendre dans votre point de vente sur les réseaux sociaux en parlant avec votre entourage.

Les gens qui vous entourent.

Bref, vous devez aimer évidemment l’enseigne que vous allez choisir.

Autre point franchisé, c’est aussi réussir.

Vous allez avoir plus de chances de réussir.

C’est évident qu’un entrepreneur seul.

De son côté, Stat, qui parle d’elle même 85% taux de réussite après cinq ans dans le monde de la franchise, dont vous avez grosso modo 9 chances sur 10 de réussir en tant que franchisé.

Les entrepreneurs indépendants, eux, sont à peu près à 50% de taux de réussite après cinq ans, donc 35% de chances de plus de réussite.

Après, évidemment, la réussite est difficile à définir.

Vous avez la réussite où vous arrivez à vous dégager un petit bénéfice et vous avez la réussite avec un grand R ou là, vous faites d’excellents résultats.

Vous devenez multi franchisé, vous ouvrez 5, 10, 15 points de vente et non, en tout cas, c’est ce qu’on enseigne dans nos formations pour vraiment mettre toutes les chances de vos côtés et réussir avec un grand R.

Dans le monde de la franchise.

Le franchisé, c’est quelqu’un de pragmatique, c’est quelqu’un qui n’a pas envie de réinventer la roue.

C’est comme ça que moi je me définis.

Quand j’ai voulu créer mon entreprise, au départ, j’avais plein d’idées qui partaient dans tous les sens et comme beaucoup, j’ai voulu changer le monde.

Je me suis vite rendu compte que ça allait être compliqué et que mes chances de réussite étaient proches du 1%.

Et après, j’avais envie d’être indépendant.

Monter ma boite et avoir envie d’avoir une entreprise qui fonctionne, que je puisse en vivre.

Et c’est pour ça que me suis orienté vers la franchise.

Donc, j’ai été pragmatique et je ne le regrette vraiment pas.

Je sais vraiment ce qu’il faut.

L’État d’esprit qu’il faut avoir aussi dans le business.

Je n’ai pas envie de réinventer la roue.

J’ai pris quelque chose qui fonctionnait.

Je l’ai développé dans ma zone géographique et ça m’a vraiment changé la vie.

Un franchisé, c’est aussi un développeur de business.

C’est important à comprendre, vous êtes un business développeur, donc ne mettez pas trop d’affect non plus dans la marque que vous allez choisir.

Rester un business man ou une business woman.

Pourquoi ?

Parce qu’il est fort probable que dans 5 ans, 10 ans, 15 ans, vous vendiez tous vos points de vente et que vous passiez une chose dont vous aurez contribué à développer le réseau du franchiseur.

Oui, mais vous allez gagner beaucoup d’argent au passage.

Apprendre énormément de choses.

Donc, ça reste du business.

Restez, restez bien dans cet état d’esprit.

Ça vous permettra de mener votre barque comme un vrai entrepreneur et surtout, d’avoir une stratégie aussi de sortie pour revendre avec le maximum de bénéfices.

Vos entreprises ?

Pour moi, une idée simple, c’est que la franchise, c’est le meilleur moyen de créer une entreprise qui marche facilement et rapidement.

Ça, c’est évident.

En quelques semaines, quelques mois, vous pouvez avoir votre entreprise et vous avez dès l’ouverture les premiers clients qui arrivent dans votre magasin.

La franchise, c’est 2.000 enseignes en France.

Pas toujours évident de choisir.

Évidemment, vous avez un peu de tout le monde.

La franchise est clairement nous ne recommande pas toutes les enseignes, ça, c’est évident.

Il faut savoir faire un tri.

Par contre, ce qui est intéressant, c’est qu’il y a plein de secteurs différents.

L’envoi sur cette présentation, vous avez un feu vert dans le secteur de l’automobile Natura.

Notre enseigne qu’on a choisi dans la diététique, vous avez beau concept pour l’immobilier Star Box, Castorama, Palais d’été.

Bref, des secteurs bien différents avec des apports aussi financiers.

Bien l’argent, ça va du sans apport à plus de 100 000 d’apport financier pour ouvrir une enseigne en fonction de celle que vous allez choisir.

Donc.

Un monde vraiment d’opportunités.

Par contre, il y a tellement d’opportunités qu’il faut savoir bien décrypter et bien choisir.

Là, on voit encore d’autres exemples Colombus Café.

Vous avez Burger King, La Grande Récré, Célio, Intermarché, Laforêt Immobilier.

Bref, beaucoup de possibilités dans des secteurs vraiment très différents.

Parlons des secteurs, justement, ce secteur d’activité pour la franchise.

Vous avez l’alimentaire avec des enseignes comme Brioche Dorée, Palais d’été, Intercale Picard, des commerces spécialisés, notamment le sport La Grande Récré.

Thomas.

Pour tout ce qui est animalerie, Jardin des fleurs, Bureau Vallée 5 ACEC, pressing des services, auto feu vert.

J’en ai parlé tout à l’heure.

Vous avez Doc biker, Drivy qui un nouveau arrivé sur le marché de la franchise, justement.

Coiffure esthétique, car, lance Natur House, l’enseigne qu’on a choisi, Passion Beauté, équivalaient pour pour la parfumerie équipement de la personne Orchestra, Afflelou, Jennifer, prénuptial pour les robes de mariée, par exemple.

D’autres services à la personne, comme Illico travaux pour le courtage en travaux, confort.

Restauration rapide McDonald, ce que tout le monde connaît.

KFC, Pizza cosy est une jeune enseigne ouverte par justement quelqu’un que je connais très bien au nom de la franchise et qui cartonne.

Équipement de la maison.

Vous avez Bricomarché, Mobalpa, Carré blanc, beau concept.

Pas mal d’enseignes aussi qui sont bien connues.

Dans les autres secteurs, vous avez l’immobilier avec hors-piste Stéphane Plaza, qui est arrivé récemment et qui fracasse tout dans son univers cap France 1, 2 3.

Mot pour une agence complètement dématérialisée.

Des enseignes que vous pouvez ouvrir également en franchise et qui sont dans l’hôtellerie.

Là, c’est super intéressant que ça peut allier immobilier et franchise.

Le monde du bâtiment avec Tryba, Illico, Travaux Desjoyaux pour les piscines Répar Store, qui est une franchise très accessible et qui fonctionne aussi très, très bien en.

Restauration Hatem Ben, fils COFI, Buffalo Grill, Léon de Bruxelles, les voyages avec le maître, par exemple Promo vacances ou Thomas Cook.

L’Univers du nettoyage et de la sécurité avec Sécuritas Provident, par exemple, ou l’univers de la formation est un secteur qui fonctionne très bien.

Booster Académie del Carnegie Training.

Voilà des exemples d’enseignes réparties dans des secteurs différents du monde de la franchise.

Une citation que j’aime beaucoup.

C’est plus facile d’aimer une franchise rentable que de rentabiliser une franchise qu’on aime.

Ça, c’est très important.

C’est une ligne de conduite que vous devez avoir.

Choisissez avant tout une franchise pour sa rentabilité, son potentiel.

Pas parce que vous aimez simplement cette enseigne, que vous aimez cette marque, que vous même vous consommez.

Ces produits n’ont pas fonctionné comme ça.

Vous êtes un business man ou une businesswoman ?

En tout cas, demain ce que vous serez.

Donc choisissez avant tout une franchise pour sa rentabilité.

Après, si vous adorez en plus l’enseigne, c’est que du bonus.

La franchise, c’est une relation gagnant gagnant.

N’oubliez pas aussi cette notion.

Alors clairement, ce n’est pas le cas.

Toutes les franchises qu’on va vraiment dans le détail.

C’est pour ça que c’est important de le décrypter.

Il y a des franchises qui ont réussi à vraiment axer leur business model sur cette notion-là.

Par contre, via des franchises où le franchiseur tire des fois un petit peu trop la couverture vers lui.

Et c’est pour ça que c’est important de bien faire la différence entre les excellentes franchises et les franchises un peu moins bonnes.

Tous les êtres humains sont des entrepreneurs en puissance.

Citation de Ray d’Hoffmann Ça, c’est clair.

Moi, je le crois aussi.

Tous les êtres humains peuvent entreprendre dans un secteur d’activité.

Tout le monde a du potentiel.

Il suffit juste de cerner là où il faut aller.

Quelles sont vos compétences ?

Quelle est la franchise idéale pour vous ?

Et là, il n’y a pas de raison.

Vous aussi, vous pouvez créer votre entreprise.

Alors, dans ce module, nous allons voir ensemble toutes les raisons pour lesquelles il est intéressant de se lancer en franchise.

Donc, vous allez voir dans ce module, on a répertorié 12 raisons qui sont valables pour argumenter votre lancement en franchise.

Mais avant d’aborder ces raisons, je vais aussi me présenter, tout simplement.

Donc, je suis fan, va Warembourg entrepreneur investisseur.

Je me suis lancé il y a une dizaine d’années.

J’ai ouvert mon premier magasin il y a une dizaine d’années déjà, en 2010, dans la région de Lyon, puis après.

De fil en aiguille, 1 2, 3 5, 10, 14 magasins.

Nous sommes montés jusqu’à 14 magasins avec mon mari sur une franchise.

Et puis, depuis déjà, sur les 14 magasins, il y a eu quand même une belle variété.

Il y a eu des ouvertures, des rachats, des reprises de magasins pour les redresser.

Ça a été un parcours divers et varié.

Pas que des ouvertures pures.

Et depuis, il y a eu aussi quelques ventes, des ventes à des investisseurs et des ventes aussi à certains de nos salariés.

Voilà un petit peu.

Et puis après, entre autres choses aussi, qu’on fait énormément.

On fait de l’immobilier, donc en dehors d’en dehors de la franchise.

La passerelle, le pont, la franchise a été notre effet levier.

On fait aussi énormément d’immobilier.

Aujourd’hui, on va dire que c’est 50/50 au niveau de mon occupations quotidiennes.

Voilà pour les présentations.

Allez, c’est parti pour les 12 raisons de se lancer, donc dans l’investissement en franchise.

Donc, nous allons voir les 12 raisons de se lancer en franchise.

C’est parti.

Alors la première raison, c’est vraiment intéressant de se lancer.

C’est par rapport à l’accompagnement.

Tout le monde n’a pas fait une école de commerce.

M.B.

Dans ces cas-là, avec la franchise, c’est vrai que vous n’êtes pas seul.

Vous êtes accompagné dans le moment, étape par étape, avec votre référent dans la franchise.

Alors parfois, avec le développeur de la zone où il y a une personne référente que vous aurez avec un avec qui vous aurez une relation particulière et qui va vous guider un peu.

Étape par étape.

Normalement, qui devrait être de bons conseils.

Deuxième point très important, c’est la sécurité quand on se lance en franchise.

Eh bien, c’est entreprendre quelque part avec un filet de sécurité puisque normalement, vous allez choisir un concept qui a déjà fait quelques preuves, ses preuves ou quelques preuves en fonction de la notoriété du concept, en fonction de son ancienneté.

Donc, quelque part, ce n’est pas sans une innovation, ce n’est pas 100% un nouveau concept, donc le concept existe déjà ailleurs.

Il a été dupliqué si dupliquer, c’est qu’il y a une raison qui, c’est qu’un besoin, c’est que c’est quelque chose qui est dupli câble.

Donc ça, c’est un vrai filet de sécurité.

Troisième point l’argent.

Ça que la franchise vous permet de gagner plus d’argent à bon nombre de manières.

Pourquoi ?

Déjà, s’il y a des prototypes de produits ici, il y a une recherche de la recherche développement dans les produits.

Ça, c’est des choses que vous n’allez pas payer en amont puisque vous allez bénéficier tout de suite du produit qui a été sélectionné.

Tester et retester.

Par exemple, je ne sais pas si vous ouvrez un magasin de cigarettes électroniques et les cigarettes que vous allez recevoir.

Vous pourriez tout de suite les commercialiser au lieu de, par exemple, si vous vous lanciez avec votre propre magasin de.

Nick, vous allez devoir tester une multitude de cigarettes pour voir lesquelles sont fiables et qu’elles sont bonnes et qu’elles sont moins bonnes.

Celle que vous voulez commercialiser ou pas, ça vous fait gagner du temps et de l’argent.

Ça vous fait gagner du temps et de l’argent.

Parce que quand vous ouvrez une enseigne qui est déjà connue d’un point de vue national, eh bien tout de suite, vous allez avoir des clients qui vont vous attendre sur le pas, sur le pas de la porte, derrière votre porte d’entrée du magasin.

Il y en a qui vont attendre votre ouverture.

Vous allez gagner aussi plus d’argent.

Pourquoi ?

Parce que vous allez bénéficier d’achats groupés, par exemple, ou alors d’une assurance collective de la franchise ou vous aurez des tarifs dégressifs.

Et vous allez gagner de l’argent aussi à la revente, puisque quand vous allez revendre votre franchise, le fait d’être franchisé, déjà, facilite la revente et généralement, vous revendent plus cher à magasins franchisés.

Je ne sais pas vous revendre plus cher à McDonald que, par exemple

Voilà donc tous ces facteurs font qu’au début, au milieu, à la fin, être en franchise vous fera gagner plus d’argent.

La quatrième raison, ça va être la rapidité.

Quand vous vous lancez en franchise, vous allez avoir à un moment donné, certainement un kit d’ouverture qui va vous guider un petit peu.

Étape par étape, jusqu’au jour de l’ouverture de votre magasin.

Eh bien, ceci permet de vous guider, de vous accompagner.

Et puis, ça permet d’ouvrir des magasins, des concepts en trois mois, par exemple, alors que si vous deviez tout faire depuis le début, tout penser, la décoration, le stock, etc.

Les artisans, vous en auriez certainement pour le double du temps.

Donc, c’est un accélérateur pour ouvrir votre commerce.

Et puis, on sait très bien quand on veut se lancer.

On n’est pas très patient.

C’est un argument de plus pour se lancer en franchise.

Le cinquième point, c’est le réseau, là où vous allez profiter de la puissance d’un réseau.

Ça veut dire que quand le réseau aura décidé de faire une publicité, peut-être qu’il va avoir un partenariat, un contrat national avec une radio, par exemple, avec Énergie ou avec JC Decaux pour de l’affichage.

Et là, vous avez vraiment bénéficié de la puissance d’un réseau.

Pareil pour des histoires d’achats groupés.

Je vais reprendre l’exemple de McDonald.

Parfois, je changerais un petit peu d’exemple quand même.

Mais voilà, vous avez certainement un prix extrêmement dégressif sur l’achat de vos steak haché.

Qui est le chat numéro un chez McDo ?

C’est le steak haché, c’est la viande, tout du moins le budget numéro un.

Là, il y a la puissance d’un réseau derrière.

Vous avez forcément des prix très, très attractifs.

Le sixième point qu’on peut noter et qui, peu à peu étayé tous vos arguments, c’est la marque.

J’en ai parlé un petit peu tout à l’heure.

Vous profitez tout de suite la notoriété d’une marque et c’est très important.

Et c’est ce qui va faire que vous allez avoir tout de suite une clientèle qui va venir chez vous.

Alors, on va prendre l’exemple d’un coiffeur, par exemple.

La franchise Jean-Louis David, où il peut y avoir aussi, par exemple, les franchises de pizzerias qui peuvent être intéressantes, est bien là.

Quand vous avez une enseigne qui est déjà connue, qui est déjà connue et reconnue, qui a déjà une base, une communauté et une base de fans.

Quand vous allez ouvrir dans la zone, vous aurez déjà toute une clientèle qui sera dans l’attente de votre ouverture.

Et donc, en fait, vous avez déjà des clients en somnolences.

Quoi dans votre zone ?

C’est ça qui est assez magique avec la franchise.

Vous ouvrez, vous avez d’ores et déjà des clients qui connaissent votre marque et qui ont envie de venir consommer chez vous.

Le septième point qui peut être intéressant à développer, c’est l’histoire de synergies en marketing et en ressources humaines.

Performance.

Tout est une question de synergie, alors que la synergie va permettre d’avoir des tarifs négociés.

Que ça soit pour l’assurance de votre local, que ça soit encore pour des dépenses de marketing, que ça soit des synergies de salariés, par exemple, vous pourrez très bien si vous ouvrez.

Je ne suis pas un magasin de coiffure à un feu vert ou un magasin d’esthétique ou autre.

Eh bien, vous pouvez très bien vous organiser avec le franchisé d’à côté pour partager un salarié.

Si vous avez besoin de mi-temps, ou alors si vous vous développez après que c’est vous même qui avait deux ou trois magasins dans la zone, ce qui est l’idéal là, vous pouvez faire une synergie entre vos propres magasins.

Ce qui est assez royal.

Donc, encore une fois, l’effet groupe l’effet masse est quand même très intéressant et rassurant.

Le savoir-faire, c’est lui tient pour évoquer le savoir-faire.

Ne faut vraiment pas négliger.

Parce que parfois, quand on se lance en franchise, on ne choisit pas une franchise ou à la base du métier, par exemple.

Je ne sais pas, vous et vous.

Vous aimez peut-être les fleurs et vous voulez peut-être ouvrir un carré fleurs.

Une franchise fleuriste ?

Bien, si ce n’est pas votre métier.

Eh bien, le franchiseur va venir vous donner son savoir-faire et vous donner les meilleures pratiques pour vous former en un laps de temps minimum aux métiers pour que vous connaissiez quand même tous les points importants et que vous puissiez mener votre activité en toute connaissance de cause et avec les meilleures pratiques.

Donc, le franchiseur, c’est une obligation qu’il a de son côté, c’est vous amener son savoir-faire et c’est grâce à ça que la franchise.

Par lequel on peut complètement changer de métier.

Le neuvième point, la franchise est un facilitateur, c’est à dire que d’un point de vue pour choisir un local commercial, pour un recrutement, pour un financement face à un bailleur, face à des candidats ou face à votre banquier, vous ouvrez une franchise et vous avez beaucoup plus de poids.

Dans le cas d’un bail, par exemple.

Vous allez dire bonjour, j’aimerai louer ce local commercial parce que je le trouve parfait pour mon activité.

On va tout vous dire très bien.

Qu’est-ce que vous voulez faire ?

Et là, vous allez dire je vais faire ça sous l’enseigne de la franchise.

Et là, pour le bailleur et même pour l’argent immobilier qui va commercialiser le bien tout de suite, vous montez sur le haut de la pile parce que clairement, 90% des temps pour le bailleur.

C’est plus rassurant d’avoir une franchise parce que c’est de fiabilité, de stabilité, d’avoir un locataire qui est la plus longtemps, parce que tout simplement, les franchises tiennent mieux que les indépendants.

Donc, vous aurez plus de facilités à louer un local commercial.

Idem pour les financements.

Quand on a une activité qui est connue, reconnue, qui est développée au National, où il y a déjà des gens qui ont des bilans.

C’est une activité qui tourne bien.

La banque sera beaucoup plus ouverte à vous financer, avoir des bonnes conditions de financement que si vous vous ouvrez en tant qu’indépendant et que vous demandez globalement le même financement.

Voilà pour le recrutement, c’est pareil.

Il peut y avoir des gens qui sont déjà fans de la franchise et qui vont postuler parce que j’adore.

Je n’ai pas pensé à un Starbucks.

Voilà, les gens adorent et y’a une annonce.

Houlà !

J’aime bien la marque, j’aimerais bien y travailler et bien là, vous avez déjà un vivier de candidats qui sont plus ouverts pour travailler et qui sont aussi eux-mêmes rassurés de travailler pour des indépendants parce qu’ils ont l’impression d’avoir une meilleure sécurité de l’emploi et en plus, une plus belle renommée pour leurs emplois.

Les trois derniers points, c’est la réussite.

Ça devrait presque être en numéro.

Une des raisons de vous lancer ?

Parce que quand on se lance, quand on veut être indépendant, quand on veut se mettre à son compte pour toutes les raisons, il peut y en avoir plein des raisons de se mettre à son compte.

On en a marre de son travail.

On veut déménager, changer de métier, on veut gagner plus, on veut travailler un peu moins.

Mais la réussite, c’est quand même.

Je trouve l’argument un des arguments numéro 1 parce que se lancer, c’est bien, mais réussir, c’est quand même primordial.

Parce que si c’est pour faire bonne route au bout de 6 mois et retourner au salariat, là, l’addition est salée.

Le taux de réussite en franchise est de 85%.

Après cinq ans, ce qui est juste énorme.

Et c’est pour ça qu’une de mes grandes phrases revient tout à l’heure.

C’est vraiment que pour moi, la franchise est un raccourci vers la réussite.

Parce que si vous émettez à fond, si vous travaillez bien votre concept, que vous choisissez bien, que vous prenez le bon emplacement, tout ce qu’on voit dans notre temps, notre pharmacien un petit peu plus détaillé, tous les critères qu’il faut prendre en compte.

Si vous vous lancez, y’a pas de raison que ça ne marche pas.

Donc ça, c’est un taux qu’il faut garder en tête.

96% de réussite après 5 ans, ce qui est exceptionnel.

Impensé.

Le changement.

La raison de vous lancer, voilà, c’est la franchise vous permet de changer.

Si vous voulez deux régions, deux métiers vous change la responsabilité peu détaillée à vous êtes le boss, à un responsable à dirigeants.

Vous changez donc de statut, vous changez de vie.

Globalement, vous changez de vie.

Ça change la vie de se lancer et se lancer avec un petit filet de sécurité, ce n’est quand même pas négligeable.

Le douzième et dernier point, c’est au niveau de la revente.

Là, c’est très bien.

Vous êtes en phase de lancement.

Vous vous poser les questions et certainement les bonnes questions.

Mais par contre, si vous vous posez encore la question.

Indépendants ou franchises ?

Bah, un argument supplémentaire pour choisir la franchise pour vous lancer, c’est vous dire que la revente est bien un big Fernand se revendra beaucoup mieux que chez Marcel, par exemple, où une enseigne se revendra beaucoup mieux.

Une enseigne nationale se revendra beaucoup mieux qu’un site indépendant.

Un Jack Colt se revendra mieux que la coiffeuse chez Brigitte.

Voilà, donc, je n’ai rien contre les petits indépendants, au contraire.

Mais il y a un moment, si on veut quand même parler un peu stratégie de A à Z, on a fait un meilleur lancement en B.

Vous avez déjà des gens qui sont attirés par votre marque ou votre marque est reconnue.

Vous bénéficiez tarif dégressif, vous bénéficiez d’un support marketing et d’un accompagnement, etc.

Et à la fin, quand vous leur sortir parce que vous avez fini, parce que vous avez envie de changer, parce que pour diverses raisons à la revente, vous trouvez beaucoup plus facilement des acquéreurs et vous vendez certainement un bien meilleur prix qu’un indépendant.

Voilà donc là, il y a 12 raisons de se lancer.

Il y en aurait encore 50 à aborder ensemble, mais déjà, je pense que vous avez vos arguments.

Alors, comme je vous ai dit il y a quelques minutes, la franchise, c’est un raccourci vers la réussite.

On n’a jamais vu des magasins qui ouvrent comme ça et qui ont tout de suite des clients qui attendent à la porte.

On n’a jamais vu 85% de réussite chez les indépendants.

Donc voilà, si vous voulez prendre le raccourci, vous aussi, n’hésitez pas plus performant que tous les autres types de business.

Alors pourquoi ?

Pourquoi ?

Parce que les autres types de business, à quoi ça va être l’inverse ?

Ça va être.

La Bourse va très bien, mais la Bourse a un capital minimum, un apport plus conséquent.

Ça va être la crypto monnaie.

Là, en termes de risque, c’est catastrophique.

Et catastrophique.

Après, il faut s’y connaître et il y en a qui ont eu beaucoup de chance.

Mais bon, c’est quand même un petit peu la loterie.

L’immobilier et l’immobilier, c’est super.

Mais le rendement, c’est 7 10% 15% si vous vous débrouillez très bien.

Mais en attendant, vous faut quand même rembourser l’emprunt en face, c’est quelque part.

C’est dans 15 20 ans que vous allez réellement en profiter.

C’est pour ça que c’est performant, la franchise, parce que tout de suite, vous pouvez vous tirer votre rémunération.

Vous pouvez bien en vivre, vivre sur votre société.

Et puis, très rapidement, on 5 7 ans pour vendre votre franchise à partir de 5 ans ou plus, il n’y a pas de plus-value sur votre activité, donc vous ne payez pas d’impôts sur votre prix de revente.

Une fois que votre entreprise a plus de 5 ans, ça veut dire que vous pouvez monter un business, le développer, le vendre au bout de 5 ans.

Je ne sais pas.

Peut-être 200 000 et dans ces cas-là, mettre 200 mille euros de revenus sans impôt du tout.

Dessus donc, ce qui est quand même royal pour ça, que c’est vraiment en termes de rapidité et en termes de sécurité.

Il y a toujours un ratio quand même.

Sécurité, il n’y a pas meilleur.

La franchise peut changer votre vie radicalement, quelle que soit la nature de la franchise que vous choisissez.

4 Cas de changements majeurs au niveau de votre changement de vie, vous allez passer de salarié.

Et peut-être changer complètement de métier.

Vous avez peut-être aussi changé de région comme on a vu tout est possible avec la franchise.

Vous allez très certainement changer les responsabilités puisque là, c’est vous qui allez mener la danse et donc vous allez changer aussi votre rémunération.

C’est vraiment les quatre choses majeures qui vont changer dans votre lancement de franchise.

Votre métier va évoluer, les responsabilités est tout autre, mais comme ce sera votre bébé, il n’y aura pas de.

Il n’y aura pas de doute sur la motivation.

Et puis, bonne balle au niveau de la rémunération.

Il n’y aura pas.

Il n’y aura pas de comparaison possible.

Normalement, si vous menez bien votre barque, vous allez surtout passer d’une mentalité de salarié à entrepreneur.

Et si vous êtes là en train de suivre cette formation, c’est que déjà, c’est en train de vous trottait dans la tête.

La franchise pour nous avec mon mari, ça nous a complètement changé la vie.

Grâce à ça, on a pu voyager partout dans le monde, au Grand Canyon, à Salvador de Bahia, en Thaïlande, à l’Ile Maurice, au nord du Brésil.

Dans les Bahreïniens, on en est parti en Inde, à las Vegas, au Texas.

Dans les archives West sont répartis en Amsterdam partout.

Et tout ça, on a même réussi à fonder notre famille et à avoir de jolies merveilleuses enfants.

Voilà donc la franchise, c’est tout ça, c’est la liberté d’entreprendre.

Et puis, c’est aussi profiter de la vie et mener sa vie, surtout comme on a envie de la mener.

Et vous, que souhaitez-vous changer dans votre vie ?

Est-ce que vous avez envie d’un renouveau au niveau professionnel ?

Est-ce que vous avez envie de changer de métier ?

Est-ce que vous avez envie tout simplement de changer de région, par exemple d’aller dans le sud de la France ou de remonter à Lille parce que vous adorez les Lillois ?

Est-ce que vous avez envie de plus avoir de boss parce que ça devient insupportable et d’être votre propre patron ?

Ou sinon, est ce que vous avez envie de booster votre rémunération ?

Quelle est votre envie profonde ?

Pourquoi vous êtes là ?

Pourquoi avez-vous envie de monter une franchise ?

Dites-le-nous en commentaires juste en dessous de la vidéo.

Ça nous intéresse donc dans cette partie, je vais vous expliquer notre parcours à Tiphaine et moi dans le monde de la franchise.

Comment nous sommes partis de zéro et comment nous avons fait pour ouvrir 14 points de vente.

Même nous, à l’époque, on n’y aurait pas cru.

C’est ce que je vous ai expliqué tout de suite.

Tout d’abord, me concernant, c’est important de savoir que je suis passé de militaire.

J’étais sous-officier dans l’armée de terre a entrepreneur dans le monde la franchise, une franchise en plus de diététique et nutrition.

Sans vous expliquer mon parcours vraiment en détail, ce qui est important de savoir, c’est que vous pouvez vraiment faire un virage à 180 degrés grâce au monde de la franchise.

Si moi, je suis passé de militaire à gérant d’une boutique de génétique et de nutrition, vous pouvez très bien passer d’avocat à ouvrir une franchise de boulangerie ou de chauffeur routier à ouvrir votre agence immobilière.

Toutes les choses sont imaginables et possible avec la franchise.

C’est ça le gros intérêt.

Pourquoi ?

Car le franchiseur va vous former un nouveau métier à ses process, ses procédures et donc vous pouvez vraiment envisager de changer complètement de carrière.

Moi, c’est ce que j’ai fait à l’époque.

Je n’y connaissais rien du tout au monde de l’entreprise.

J’ai découvert ce qu’était la franchise en lisant un magazine capital, en prenant le train en tant que militaire, je prends beaucoup, je prenais beaucoup le train et et c’est comme ça que j’ai découvert ce qu’était la franchise.

Ensuite, j’ai fait mes recherches sur Internet.

Je suis allé au Salon de la franchise.

J’ai développé ma propre méthodologie pour déterminer ce qu’était une franchise à succès.

Laquelle choisir ?

Et bingo, c’était fait.

J’ai trouvé l’enseigne que je voulais ouvrir.

Ça a été un carton plein dès le début et en quelques mois, j’ai ouvert mon premier point de vente et ensuite, les années passées, j’ai enchaîné les ouvertures.

Donc, si je les fais vous aussi, vous pouvez le faire.

Et même si vous n’avez pas d’emploi aujourd’hui, justement, la franchise peut vous permettre de créer votre propre emploi tout en créant votre entreprise.

Comment notre parcours a commencé ?

Tout simplement.

Moi, j’ai commencé en 2009 où j’ai ouvert la franchise naturalise à Aubenas, en Ardèche, la ville où je suis allé au lycée.

Tout simplement que je connaissais bien.

Et je me suis dit qu’il allait avoir beaucoup de potentiel pour cette enseigne.

Bingo !

Ça n’a pas raté puisque même si Sammy 2 trois mois a vraiment décollé puisque j’étais aussi assez inexpérimenté très rapidement, ça a très bien fonctionné.

C’est un centre qui faisait 280.000 euros de chiffre d’affaires par an, ce qui n’est pas énorme.

Finalement, dans le monde de la franchise.

Mais ces petites unités, par contre, c’est génétique qui peuvent être très rentables, car on a d’excellentes marges dans les compléments alimentaires et ça m’a permis de me développer très rapidement et d’en vivre quasiment instantanément.

J’ai pu me verser très rapidement le salaire que je me versais en tant que militaire à l’époque à peu près 1500 euros par mois, ce qui n’était pas beaucoup.

Mais j’avais déjà aussi pas mal d’avantages en tant qu’entrepreneur et ça n’allait faire que croître.

Justement, en 2010, Tiphaine, qui n’était pas encore ma femme, je ne la connaissais pas, d’ailleurs.

C’est connu par l’intermédiaire de la franchise, justement.

Elle venait d’Écully, à côté de Lyon.

Elle avait eu un coup de cœur.

Cette enseigne, elle savait que ça pouvait cartonner et bingo, elle a fait une première année excellente et c’est un centre qui a pris en vitesse de croisière générer 350.000 euros de chiffre d’affaires.

Et pour ce type de point de vente, croyez-moi, c’est déjà très, très rentable.

En 2010, la même année, j’ouvre un deuxième point de vente, soit un an plus tard, pile poil un an plus tard, en septembre 2009, au, ouvrait en septembre 2010 Montélimar.

Les banques m’ont suivi.

Imaginez.

J’avais même fait un bilan prévisionnel.

Je n’ai même pas encore fait mon premier bilan.

Et c’est un centre qui a cartonné tout de suite.

Et 500 qui faisaient à peu près aussi 350.000 euros de chiffre d’affaires par an en vitesse de croisière en 2011.

Ma femme, celle qui devient ma femme plus tard, Tiphaine.

Racheter un centre à Oullins, à côté de Lyon, un centre qui ne fonctionnait pas bien.

Qui était qui était qui appartenait à un franchisé, puis au franchiseur qu’elle a repris pour vraiment pas grand-chose et 512k qu’elle a redressez, qui faisait 150 000 de chiffre d’affaires par an.

Mais il y avait peu de personnel à l’intérieur et c’est un centre qui a été rentable quand même très, très rapidement.

Et en 2011 et moi, nous sommes rencontrés à un séminaire de la franchise.

Tout simplement.

On a eu le coup de cœur l’un pour l’autre et à partir de ce moment-là, en plus, on a décidé de faire du coup notre route ensemble aussi entrepreneurial.

En 2011, ouvrez donc un troisième magasin, donc deux ans après le premier à Pierrelatte, dans la Drôme, ça a été mon record à l’ouverture.

C’est un centre qui était rentable instantanément.

Le premier mois de l’ouverture, parce que j’avais bien préparé ma stratégie marketing et ensuite, c’est un centre qui faisait 220.000 euros de chiffre d’affaires, à peu près en moyenne par an.

En 2012, Tiphaine ouvre L’Arbresle pareil.

Un vrai succès 250.000 euros de chiffre d’affaires par an.

En 2012, moi, j’ouvre Saint Peray, dans la Drôme, un centre qui fait 200 000 de chiffre d’affaires par an, mais ce qui est très raisonnable, avec des charges faibles.

En 2013, Tiphaine ouvre Cuivreux, dans le Rhône, un centre qui fonctionne aussi très bien 300 000 de chiffre d’affaires par an.

Moi, j’ouvre Montélimar.

Le deuxième point de vente en 2013, donc deux points de vente à Montélimar.

C’est surtout un point de vente qui sert à désengorger le premier parce que le premier, à Montélimar, fonctionne tellement bien que j’en ai ouvert un deuxième.

Et ça permet vraiment d’être maître de toute la ville et surtout de casser toute la concurrence dans la diététique, d’avoir vraiment quasiment le monopole dans cette ville.

En 2015, je rachète à un autre franchisé le centre de Portes lès Valence, un centre qui fonctionne très bien encore aujourd’hui avec 250.000 euros de chiffre d’affaires par an.

Tiphaine.

Ma femme ouvre en 2016, l’année où on a notre premier enfant.

Ça a été sport, deux magasins.

A Lyon, dans la presqu’île de Lyon, dans le deuxième arrondissement, deux petites unités en mode City et deux font aujourd’hui 150.000 euros chacun, donc 300 000 à 2 environ par an dans la zone de la presqu’île de Lyon.

En 2016, je rachète le centre de Privas pour vraiment pas grand-chose.

J’en parle un peu plus en détail dans mes formations, mais vraiment vraiment pas grand-chose.

C’est un centre qui fait à peu près 150.000 euros de chiffre d’affaires par an.

On continue toujours la même année.

Et oui, en 2016, on a eu quatre magasins de plus.

C’était l’année en plus.

On avait dit qu’on ne ferait rien.

Est ce qu’il y a eu notre premier enfant et finalement ouvert quatre magasins ?

On a fait une reprise et trois ouvertures.

Ça a été très sport.

C’est un centre qui fonctionne bien 180.000 euros de chiffre d’affaires par an.

Il est assez récent.

Il y a quelques années, donc, c’est un centre qui va continuer à progresser.

En 2018, on commence les premières ventes.

Pourquoi ?

Parce qu’on décide de réinvestir massivement dans l’immobilier.

Et on sait qu’on a un deuxième enfant qui arrive.

Donc, on a envie de dégraisser un petit peu notre parc d’entrepreneurs parce que ça devenait un peu aussi compliqué à gérer pour notre vie de famille.

Donc, Tiphaine revend son centre d’Oullins pareil.

Les détails des ventes m’en parlent dans l’information, mais ça nous a permis d’être vraiment complètement libres financièrement.

Aujourd’hui, la vente de nos points de vente, moi, je vends Pierrelatte.

A ma salariée qui s’est positionnée, c’est vraiment le top en plus qu’on transmet une entreprise aux salariés qui sont à l’intérieur.

Donc, c’est une vente qui s’est très, très bien passée.

J’ai accompagné évidemment ma salariée de A à Z pour cette reprise.

En 2018, je revends 4 points de vente dans la zone d’Aubenas à Montélimar, les 2 privÃ.

Un investisseur, donc, ça a été mon plus gros coup entrepreneurial, donc ça a été vraiment une vraie réussite.

Ça m’a mis à l’abri définitivement, financièrement et en plus, je suis resté propriétaire de murs commerciaux à Aubenas et à Privas.

Donc je continue à toucher les loyers.

Et en 2019, Thiphaine revend Écully, son centre historique, à sa salariée qui était en place.

Julia, une vente, une transmission qui s’est très bien passée et aussi une fierté pour elle.

Donc, dans la globalité, notre parcours.

Qu’est-ce que ça représente ?

Avec des chiffres.

Notre parcours, c’est plus de 20 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Depuis qu’on a commencé avec la franchise, donc dit comme ça, ça paraît assez énorme.

Mais voilà ce que vous pouvez viser avec la franchise, croyez-moi, vous y arriverez beaucoup plus facilement qu’en lançant un business sur Internet.

De votre côté, ou en lançant directement dans l’immobilier avec la franchise, ça peut aller beaucoup, beaucoup plus vite.

On a pu se constituer un patrimoine de plus de 2 pièces quasiment 4 millions d’euros, plus de 3 millions 750.000 euros répartis entre le cash et surtout l’immobilier.

On a massivement investi dans l’immobilier, grâce aussi à la franchise puisqu’aujourd’hui, on est propriétaire de 51 biens immobiliers qu’on a financés essentiellement grâce aux bénéfices de nos entreprises en franchise.

Pour résumer, la franchise a fait de nous des millionnaires.

Alors certes, on a travaillé évidemment pour en arriver là, mais ça nous a vraiment changé la vie et ça nous a permis d’être complètement indépendant financièrement, alors qu’aujourd’hui, Tiphaine et moi avons 34 et 33 ans.

Cela a été notre Emié dans la vie réelle.

Ça, j’aime bien le dire.

Notre Master of Business Administration, c’était notre diplôme.

On a tout appris.

Je ne connaissais rien au business et aujourd’hui, j’ai des compétences dans le monde.

Du binage peut dire je m’y connais, ça, c’est clair.

On a tout appris sur le terrain et clairement, pour moi, c’est de loin la meilleure école.

Ça a été aussi pour la franchise, une première étape vers une vie pleine d’opportunités, puisque ça nous a permis de développer d’autres business business en ligne.

Immobilier, ça nous a permis de voyager à travers le monde, de fonder notre famille.

Bref, ça a été la première étape vers un changement, un changement de vie radical.

Je terminerai par une citation certains rêves, d’incroyables réalisations, pendant que d’autres restent éveillés et les font.

A vous de déterminer quel type de personne voulait être.

Est-ce que vous être un rêveur ou est-ce que vous êtes quelqu’un qui passe à l’action dans cette partie ?

On va rentrer dans le concret.

Je vais vous donner cinq idées de franchises à succès dans des secteurs bien différents, avec des apports financiers bien différents également.

Ça peut déjà vous donner une piste si vous voulez vous lancer dans la franchise.

Qui sait ?

Peut-être dans les prochaines semaines, dans les prochains mois ?

Et vous aussi créer votre entreprise, première franchise Natura.

Je voulais en parler puisque c’est notre franchise de cœur.

C’est grâce à elle qu’on est devenus des entrepreneurs à succès et ça nous a permis d’avoir une réussite fulgurante.

Naturhouse, c’est quoi ?

C’est une franchise de diététique et nutrition.

Faites-vous embaucher des diététicienne nutritionniste et qui font les consultations qui sont gratuites et elles facturent des compléments alimentaires chaque semaine.

Voilà pour les grandes lignes du concept.

L’apport conseillé est de 20 000 euros, mais avec des bonnes stratégies.

Vous pouvez aussi envisager de franchises avec zéro euro d’apport.

Le coût global, l’investissement, c’est environ 70 000 pour ouvrir un Naturhouse.

Gros point fort, c’est que le droit d’entrée et de 0 euro n’est pas de droit d’entrée dans cette franchise et vous n’avez qu’une redevance de 600 euros annuels.

Pourquoi ?

Ils peuvent se permettre ça quand on fait nature.

C’est votre fournisseur unique.

Vous commandez tous les produits chez lui, chez le fournisseur, chez le franchiseur et vous les revendre directement en magasin.

En gros, vous marger à 60% sur la vente des produits.

Le chiffre d’affaires moyen observé à deux ans est de 200 000 euros à peu près par points de vente.

Et à ce jour, il y a à peu près 650 points de vente en France.

Donc, votre franchise coup de cœur ?

C’est clair, c’est une franchise que l’on peut vous conseiller parce qu’elle demande un faible apport financier.

Il y a beaucoup de profils différents qui peuvent investir dans cette franchise, des diététiciennes nutritionnistes notamment.

Mais moi, j’étais un ancien militaire.

Je connais un directeur commercial qui s’est lancé dans cette franchise.

Il y a plein de profils différents.

Donc, c’est une franchise qui est vraiment ouverte à beaucoup de monde.

Autre idée de franchise, la franchise Stéphane Plaza Immobilier.

C’est un franchisé qui est très intéressante.

Pourquoi ?

Car vous utilisez la notoriété d’une personne qui est très appréciée des Français.

Stéphane Plaza, en tant que présentateur TV, est très, très apprécié et surtout crédible dans son secteur d’activité.

Donc, pour ouvrir un Stéphane Plaza, comptez entre 50 et 60 000 d’apport pour ouvrir une agence.

C’est à peu près 150.000 euros d’investissement.

Droit d’entrée 28.000.

Redevance 6% à %2 de votre chiffre d’affaires +2% pour le marketing.

L’observé sur deux ans, c’est 390.000 euros et donc plus de 300 agences à ce jour dans le réseau.

Non ?

Franchise très intéressante, car en plus de bénéficier de la notoriété d’un franchiseur, il y a une personne qui est une égérie à la clé.

Stéphane Plaza est clairement les gens qui qui poussent la porte d’une agence s’attendent presque quasiment à.

Pizza est arrivé et il se doute bien que vous l’avez certainement serré la main pendant le contrat de franchise, etc.

Et donc vous avez une crédibilité directement grâce à cette personne.

Et c’est pour ça que je recommande particulièrement cette enseigne dans le monde de l’immobilier.

Autre idée de franchise la franchise élue en coup de cœur en 2017 dans un concours organisé par L’express et l’Observatoire de la franchise.

C’est une nouvelle tendance les franchises Escape Game et a priori, ça fonctionne très, très bien, puisqu’en fait, vous avez en fait un jeu où vous devez faire un jeu de rôle, où vous devez vous vous échapper dans une sorte de labyrinthe.

Et notamment, l’intérêt, c’est que vous pouvez cibler des clientèles particulières comme des entreprises ou des entreprises peuvent créer du team building entre leurs salariés en passant par vos services.

Donc, si elle est élue en scène coup de cœur, c’est clairement qu’il y a du potentiel.

C’est clairement qu’au niveau de la rentabilité, au niveau du développement, il y a des choses à faire pour ouvrir un get out.

Vous avez un apport personnel conseillé de 20 000.

Le coût global, c’est 150 000 euros minimum.

Droits d’entrée 15 000.

Redevances 1000 euros fixes, plus 5 de royalties sur le c.a.

Ça sera quelque chose que je n’apprécie pas trop quand il y a une redevance fixe parce que ce n’est pas indexé sur vos performances.

Donc ça, c’est un petit peu dommage.

Mais bon, si ça fonctionne bien, tant mieux, c’est observer moyen 200 000 euros au bout de 2 ans.

Et aujourd’hui, nombre d’implantations 10.

Mais évidemment, ce nombre ne va faire que croître dans les années à venir.

Donc, restez bien en veille.

En tout cas, c’est une franchise qui peut être ludique, sympa à gérer dans le cadre d’une reconversion.

Donc, une bonne possibilité pour vous aussi.

Autre franchise très intéressante la franchise Repar Store.

Pourquoi ?

Parce que c’est une franchise qui demande très, très peu d’investissement.

5 000 d’apport conseillé.

Autant dire quasiment zéro.

Le coût global du projet, c’est 45 000 droits d’entrée, 20 000 4% de redevances, 140 000 euros.

2 c’est à moyen observé au bout de deux ans, 160, soit 167 points de vente à ce jour.

Donc, déjà une bonne crédibilité, ça fait ses preuves.

Le point fort, c’est que vous n’avez pas forcément besoin de local.

Un camion aménagé suffit.

C’est une franchise qui peut être idéale si vous voulez entreprendre seul, être un solo preneur d’ailleurs, pas vous embêter avec des salariés, etc.

Et vraiment avoir votre propre affaire sans avoir toute la partie gestion de personnel à gérer.

Donc, une belle opportunité aussi pour ceux qui veulent entreprendre sans pour autant avoir trop de responsabilités et à garder du contact client, se déplacer chez le client, etc.

Voilà donc pour moi, c’est une franchise que je recommande chaudement si vous avez ce profil.

Autre franchise la franchise BHF.

Alors là, on est dans la restauration rapide.

Alors moi, c’est une franchise que j’aime beaucoup parce que je trouve que leurs restaurants sont très bien agencés.

Ils proposent du bagel et du burger.

A savoir que le burger, c’est en France qu’on a le deuxième meilleur marché européen.

En moyenne, une personne sur deux mange un burger une fois par semaine.

Donc, c’est vraiment énorme.

C’est pour ça que je recommande souvent, d’ailleurs, d’investir dans le burger dans le monde de la restauration rapide, parce que le marché est là et les Français adorent ça.

Donc, autant être logique des McDo.

C’est difficile d’en ouvrir parce que ça coûte cher et que les meilleures places sont déjà prises.

Donc pourquoi pas viser une autre franchise comme BHF, par exemple en apport personnel 30.000 à 90.000 euros ?

Ça dépend aussi de la taille de votre restaurant, évidemment.

Coût global du budget bas entre 150.000 et 350.000.

Vous pouvez garder des restaurants petits comme de grands restaurants ou dans des emplacements stratégiques qui peuvent coûter cher également.

Droit d’entrée 21.000 euros.

Les redevances assez classiques 5% du salaire mensuel et 1% pour la communication.

C’est un moyen observé à deux ans entre 250 000 et 650 000 par mois, selon la superficie du local.

Donc, si vous faites des gros investissements, bah, vous attendez à voir un gros chiffre d’affaires et inversement.

Et la taille du réseau, donc 10 succursales, 10 qui appartiennent à la franchise et 30 franchises, donc 40 implantations.

Aujourd’hui, donc, déjà un réseau qui fait ses preuves, mais avec encore de très belles places à prendre.

Donc, si vous avez l’apport personnel conseillé, je vous conseille de bien garder un œil sur cette franchise.

Ce que j’apprécie aussi, c’est que le fondateur Julien Pérez, un blogueur que je suivais à l’époque, qui avait créé un blog sur The Life Liste et bref, j’ai pu découvrir la personnalité.

Cette personne, c’est quelqu’un qui a, qui a un vrai profil entrepreneurial, qui a de bonnes idées.

Et c’est aussi très important à prendre en compte quand vous rejoignez une franchise, de prendre en compte la personnalité du fondateur, son tempérament.

Et du coup, c’est quelqu’un qui a bien développé son affaire.

Je l’ai vu vraiment démarrer du tout début, donc c’est quelqu’un à qui vous pouvez faire confiance et quelqu’un qui est passionné par sa franchise.

Si vous voulez aller plus loin dans le monde de la franchise, si vous voulez vraiment vous lancer, je vous recommande.

Prémium sur notre plateforme en ligne, Master en business.

Pour cela, c’est très simple allez sur Google, tapez mastery.business.

Et là, vous allez directement arriver normalement les premiers résultats sur la plateforme Isorni, donc vous allez sur le site.

Et là, vous avez notre plateforme e-learning dédiée aux entrepreneurs et aux investisseurs.

Là, vous avez la page d’accueil ici où nous proposons différentes formations formations sur l’immobilier, formation sur la franchise, formation sur les finances personnelles et des formations en podcast.

Vous cliquez sur Voir toutes les formations ou directement sur catalogue dans le menu.

Et là, vous allez avoir accès à toutes les formations qu’on propose ici, vous pouvez directement filtrer sur la catégorie qui vous intéresse.

La catégorie franchise là, vous avez donc différentes formations.

Les fondamentaux de la franchise la formation numéro 1 ou vous explique en détail précisément, tous les points essentiels à connaître avant de vous lancer.

Une formation qui s’appelle Trouver la franchise idéale, qui vous permet d’avoir la méthodologie pour trouver la franchise qui vous correspond et surtout, quelle est la franchise rentable à ouvrir dans votre zone géographique.

Une formation réalisée par Tiphaine va réussir le lancement de sa franchise qui vous permet de dès le lancement de votre point de vente cartonné et avoir vos premiers clients.

Ensuite, vous avez une formation qui est le pack complet de trois formations qui s’appelle Devenir franchisé.

L’information que je vous recommande le plus, qui comprend en fait les trois premières formations que je viens de citer.

Fondamentaux de la franchise trouvez la franchise idéale réussir le lancement de sa franchise.

Donc là, dans ce pack de formation, vous avez tout réuni, évidemment.

Du coup, vous êtes à un prix préférentiel.

Vous avez également une formation qui s’appelle La franchise sans apport, qui est vraiment dédiée à tous ceux qui veulent entreprendre, mais qui n’ont pas d’apport financier.

Donc, avec des franchises en particulier et des stratégies de financement pour pouvoir vous lancer dans l’entrepreneuriat malgré des finances A0.

Et vous avez une formation qui s’appelle Reprendre une franchise qui est bien spécifique, qui précise comment reprendre une franchise déjà existante.

C’est encore un cas de figure différent et quelles sont les bonnes opportunités à saisir ?

Quelle est la démarche de A à Z sur le plan juridique ?

Est ce qu’il faut reprendre ou mieux reprendre une société, un fonds de commerce, etc.

Bref, une formation technique pour ceux qui ne veulent même pas s’embêter à réaliser des travaux, embaucher du personnel, mais reprendre une activité déjà existante.

Donc voilà, avec ce catalogue de formations, vous avez tout pour réussir dans le monde de la franchise.

On vous explique vraiment tout de A à Z pour faire les bons choix, pour sélectionner la bonne franchise, pour cartonner dès le début de l’ouverture.

Bref, vous avez tout ce qu’il vous faut pour réussir dans cette formidable aventure qu’est l’entrepreneuriat en franchise.

La seule façon de passer au concret est d’arrêter de parler et de commencer à faire une citation de Walt Disney que j’apprécie beaucoup.

Effectivement, il y a un moment faut arrêter de parler, il faut passer à l’action.

Et si vous voulez vraiment vous lancer dans la franchise, si vous voulez vraiment créer votre entreprise, changer de carrière ou si vous êtes sans emploi, si vous voulez justement créer votre propre emploi tout en créant votre propre entreprise.

C’est le moment de passer à l’action.

Prenez une de nos formations et vous allez voir qu’on va vous expliquer vraiment toutes les clés pour réussir.

Pour vous lancer dans les prochaines semaines, ce que tu ne sais pas correspond à ce qu’il va te coûter de l’argent.

Ça, c’est bien vrai.

Nous, quand on s’est lancé dans le monde de la franchise, on n’avait pas de formation.

On a tout découvert sur le tas et même si on a très bien réussi, on a fait beaucoup, beaucoup d’erreurs et on a perdu des milliers et des milliers d’euros au passage.

Ça aussi, on l’explique dans nos formations et clairement, vous allez faire un pas de géant en directement vous formant avec des gens qui ont fait le chemin avant vous, donc avec des gens comme Thiphaine et moi.

Clairement, ça vous montre la voie.

On a 10 ans d’expérience dans le monde de la franchise, donc c’est un vrai raccourci dans le raccourci.

La franchise, c’est un raccourci vers la réussite.

Mais prendre une formation par des gens qui ont réussi avant vous.

Là, vous mettez vraiment toutes les chances de votre côté et vous garantissez des milliers et des milliers d’euros de chiffre d’affaires dès les premiers mois de votre activité.

Bref, vous garantissez d’être un entrepreneur à succès.

Si vraiment vous voulez vous lancer, surtout, n’hésitez pas et allez-y.

Rejoignez-nous dans nos formations.

Donc voilà, cette formation est maintenant terminée.

Donc, pour conclure, vous avez vu ce qu’était une franchise, cette définition ?

Qu’est-ce qu’un franchiseur ?

Qu’est-ce qu’un franchisé ?

Vous avez vu les 12 raisons de vous lancer en franchise ?

J’espère sincèrement que ça vous a donné envie de sauter le pas.

Vous avez vu notre parcours également pour vous inspirer, pour vous montrer que même en partant de zéro, on peut aller très, très loin, très, très haut et très rapidement.

En quelques années, vous pouvez vous créer, vous créez un véritable empire dans l’univers de la franchise et c’est tout le mal que je vous souhaite.

En tout cas, vous avez vu comment la franchise peut changer votre vie et comment elle a changé.

Celle de Thiphaine est la mienne.

Et pour finir, je vous ai donné cinq idées de franchises à succès dans des secteurs bien différents, avec des apports financiers bien différents.

Vous n’avez aucune raison de ne pas sauter le pas si une de ces franchises vous plaît et que vous avez envie de la rejoindre dans les prochaines semaines, prochains mois.

J’espère que cette formation vous a plu.

Vous avez vu ?

Elle a duré plus longtemps que prévu, mais malheureusement, c’est comme ça.

On est passionné.

Quand on est lancé sur le sujet, on ne veut plus nous arrêter et c’est encore pire dans nos formations.

Prémium J’espère en tout cas que vous avez eu autant de plaisir à suivre cette formation que nous en avons eu à la réaliser.

Maintenant, vous connaissez désormais les bases de la franchise.

Vous savez de quoi on parle concrètement ?

Et vous avez pris conscience de l’univers d’opportunités que cela peut représenter pour vous et pour un changement de vie éventuel ?

En tout cas, merci encore d’avoir suivi cette formation.

En savoir plus :

Pour aller plus vite :

Geoffrey Warembourg
Geoffrey WarembourgEntrepreneur | Investisseur | Formateur
Après 6 ans en tant que Sous-Officier dans l'armée de terre, je me suis lancé dans l'entrepreneuriat via la Franchise. Partant de zéro, ma femme et moi sommes aujourd'hui à la tête de 14 magasins, 51 biens immobiliers. Nous générons plus de 3 millions d'euros de CA. Mon objectif est désormais d'aider tous ceux qui veulent se lancer dans la Franchise et ceux qui souhaitent booster les performances de leur entreprise.

MASTERCLASS OFFERTE

Catégories

Formation : Les Fondamentaux de la Franchise

les fondamentaux de la franchise

Formation : Devenir franchisé

Trouver la franchise idéale

Statistiques du blog

  • 25 642 visites

Inscrivez-vous Maintenant

MASTERCLASS FRANCHISE OFFERTE

Votre vie privée, garantie.