Le statut de chômeur est-il un handicap à la création d’une franchise ?

Recherche de franchise

Le chômage est souvent pour de nombreuses personnes, un moment de réflexion et d’auto évaluation,  au cours duquel les individus concernés, peuvent librement envisager un remaniement de leur vie professionnelle et personnelle.

Par exemple, elles peuvent choisir de changer de carrière, de se lancer dans l’auto entreprenariat, ou encore d’opter pour l’intégration d’une formation.

Pour un chômeur, l’intégration d’une franchise, pour le peu de risques qu’elle comporte, est sans doute, l’une des perspectives les plus prisées.

Il faut noter que l’Etat fournit sans arrêt de l’aide aux chômeurs qui sont intéressés dans la création de franchises.

Selon la charte du Pôle Emploi, rechercher une franchise est presque l’équivalent d’une recherche d’emploi.

Un chômeur en quête d’intégration d’une franchise, ne cesserai de recevoir des allocations de chômage.

Tous les candidats au chômage, désirant rejoindre un réseau de franchise, reçoivent des appuis de l’Etat, à travers la mise en place de règlementations visant à améliorer le système de versement des allocations.

Les allocations et les apports du chômeur

Effectivement, Les allocations de chômage sont maintenues lors de la recherche de franchise, parce que pôle emploi considère cette démarche au même titre qu’une recherche d’emploi. Elles ne sont en aucun cas interrompues pour la simple raison que le chômeur continue de rechercher un emploi.

Si le chômeur ne dispose pas d’apport personnel, il a néanmoins la possibilité de régler la moitié des droits requis pour entrer en franchise puisque 50% des allocations de chômage, lui seront versées en une fois.

S’il possède un apport personnel, les allocations seront versées sur une période supplémentaire maximum d’une année.

Les aides de lancement de pôle emploi

Pôle emploi offre de nombreuses possibilités aux individus au chômage pour lancer leur entreprise en franchise.

En effet pôle emploi est en partenariat avec 4 grandes structures d’aide et d’appui aux chômeurs.

Parmi elles, l’aide au chômeur créateur ou repreneur d’entreprise (Accre) par exemple, permet aux chômeurs d’être exonérés pendant un an de toutes charges sociales. Pour ce faire, une demande préalable doit être émise et déposée au centre de formalités des entreprises dont la structure crée dépend.

L’Acre (Aide à la reprise ou à la création d’entreprise), peut être souvent associée à l’Accre. Dans ce cas, l’individu au chômage désireux de créer son entreprise, peut alors jouir du versement de ses allocations de chômage en deux temps. Il constitue donc une sorte de capital pouvant l’aider à mieux financer son projet de création d’entreprise.

En savoir plus :

Pour aller plus vite :

MASTERCLASS OFFERTE

Catégories

Formation : Les Fondamentaux de la Franchise

les fondamentaux de la franchise

Formation : Devenir franchisé

Trouver la franchise idéale

Statistiques du blog

  • 25 642 visites

Inscrivez-vous Maintenant

MASTERCLASS FRANCHISE OFFERTE

Votre vie privée, garantie.